« Générer de l’offensive de façon très constante »

Attaquant canadien de 22 ans et ancien coéquipier de JC Houde lors de la saison 2013-14, Cédric Lachapelle rejoint les rangs roannais pour la saison 2018-19. Nous lui avons posé quelques questions pour apprendre à le connaître.

Présentes-toi en quelques mots.

C.L. : « Cédric Lachapelle, originaire de Ville-Marie en Abitibi-Témiscamingue au Québec. J’ai 22 ans, je suis étudiant universitaire en administration des affaires. Je joue au hockey depuis que je suis tout jeune. Ma dernière année fut spécialement enrichissante puisque j’ai eu la chance de jouer devant ma petite ville de 3500 habitants. Ce fut une expérience mémorable. »

Tu viens de signer chez les Renards, qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

C.L. : « Jouer en Europe était un vieux rêve à moi. Suite à ma saison, j’ai pris la décision d’explorer les possibilités. Lorsque mon agent m’a présenté l’offre des Renards, je n’ai pas hésité longtemps puisque j’ai eu de très bon commentaires de l’organisation. De plus, JC Houde, qui évolue présentement avec l’équipe, fut mon coéquipier à Vaudreuil-Dorion chez les Mustangs. Le choix n’a donc pas été très difficile ! »

Comment vas-tu te préparer cet été pour arriver en forme à la rentrée ?

C.L. : « Je m’entraine ici avec un kinésiologue pour renforcer mes jambes. De plus, j’ai une physiothérapeute et un ostéopathe ici qui me donne un bon coup de main au niveau physique. Mon but est d’arriver dans la meilleure forme possible. »

Comment organises-tu ton arrivée en France, à Roanne ?

C.L. : « Je me suis concentré principalement sur l’obtention de mon visa. Aussi, je suis quelqu’un qui vit relativement simplement donc je devrais seulement rassembler l’essentiel. Je me compte chanceux d’avoir eu 3 coéquipiers français dans mon équipe. Je crois que cela m’a donné un aperçu de ce à quoi m’attendre. »

As-tu des objectifs personnels pour cette nouvelle saison ? Si oui, lesquels ?

C.L. : « Absolument ! Bien que j’envisage de jouer les touristes pendant l’année, sur la glace, c’est une toute autre chose. J’ai comme objectif de prouver que je peux être un joueur utile à l’équipe dans plusieurs facettes. Sans avoir d’objectifs précis, j’aimerai générer de l’offensive de façon très constante tout en étant un joueur fiable défensivement. »

Dis-nous en un peu plus sur toi. Que fais-tu en dehors du hockey ?

C.L. : « Je suis quelqu’un de très actif. En plus de jouer au hockey et d’étudier au niveau universitaire, j’aime beaucoup faire de l’événementiel. J’ai développé au cours des années une passion pour la musique électronique, d’abord comme DJ puis maintenant comme organisateur. Avec des amis, nous organisons des événements, des autocars en direction de festivals et d’autres soirées en boites de nuit. C’est un domaine qui me passionne énormément. De plus, j’ai entendu parler du festival Tomorrowland organisé dans les Alpes françaises, ce serait super comme expérience. »

Un message pour les supporters ?

C.L. : « J’ai eu de supers commentaires sur les foules françaises, je suis très excité d’entendre l’enthousiasme de la foule de Roanne. J’ai vécu une année sensationnelle la saison dernière avec les Pirates et je serai honoré de rencontrer les plus jeunes afin de partager mon expérience hockey. Je vois d’un très bonne œil une communauté qui est proche de son équipe et je compte bien profiter de mon séjour à Roanne afin de maximiser l’expérience avec la ville. À très bientôt Roanne ! ! »



 

Autres articles

CHRD2
CHRD2