« Le CHR grandit de jour en jour »

Revenu à Roanne à l’aube de la saison 2013-14, Bastien Bonnefond gardera la cage roannaise l’année prochaine. Il sera le dernier rempart d’une équipe de plus en plus solide et sereine défensivement. Retrouvez ses premiers mots ci-dessous suite à sa re-signature.

Une saison de plus chez les Renards, qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

B.B. : « Le fait de se faire sortir au premier tour des Playoffs depuis quelques années me motive à continuer, j’aimerais faire partie du groupe qui marquera une page de l’histoire du club en franchissant ce cap. De plus, le groupe se consolide d’année en année, peu de têtes changent, des coéquipiers deviennent des amis. Ce sont ces petits détails qui peuvent faire la différence au sein du CHR puisqu’on ne joue pas dans la même cour que les autres équipes de notre poule niveau budget. »

Comment as-tu vécu la saison dernière ?

B.B. : « Collectivement, l’équipe a vécu des hauts et des bas. À l’image des victoires contre les leaders de notre poule ou au contraire des défaites contre des équipes moins bien classées que nous ou à concurrence directe dans la qualification en Playoffs. Personnellement, je suis loin d’être satisfait de mon jeu qui, à l’image de l’équipe, a été marqué par une certaine inconstance. »

Comment vas-tu te préparer cet été pour arriver en forme à la rentrée ?

B.B. : « Je suis obligé de perdre du poids ! À l’époque où Corki (NDLR : Quentin Guillermin) faisait partie de l’équipe, j’avais encore de la marge pour ne pas être dans le dernier wagon des gars les moins en forme de l’équipe. Mais l’année dernière, à son arrêt, je me suis fait surprendre… (rires) Plus sérieusement, depuis que la saison est finie, je fais beaucoup de cardio et de préparation physique pour arriver vraiment en forme à la rentrée. »

Le CHR va une année de plus évoluer dans une poule très relevée, penses-tu que l’équipe pourra une nouvelle fois tirer son épingle du jeu ?

B.B. : « C’est sûr que notre poule se compose de grosses écuries mais je ne crois pas que le CHR ait quoique ce soit à envier à ces équipes. Comme on dit, nos joueurs et les leurs ont tous deux bras et deux jambes comme tout le monde. Si notre poule est relevée, c’est aussi dû à la présence du CHR dans celle-ci ! »

Un message pour les supporters ?

B.B. : « Il y a de plus en plus de monde qui nous suit, que ce soit lors des matchs ou sur les réseaux sociaux, ça fait plaisir de voir cet engouement qu’il y a pour notre sport dans notre ville. Quand on parle d’évolution d’un club, il me semble logique de parler de l’évolution du public, des supporters, des partenaires, des bénévoles, qui nous soutiennent. L’un ne va pas sans l’autre, et c’est pour ça qu’il faut leur rendre hommage. Le CHR grandit de jour en jour et c’est aussi grâce à vous ! »


 

Autres articles