« Les efforts estivaux payent pendant la saison »

Arrivé sur la pointe des pieds en 2014 par l’intermédiaire du partenariat des licences bleues avec le club de Lyon, Mathieu Touveron rempile pour une 5ème saison au CHR. Nous lui avons posé quelques questions pour en savoir plus sur ses ressentis personnels au sein du club.

Une saison de plus chez les Renards, qu’est-ce qui a motivé ton choix ?

M.T. : « Cette année, j’ai trouvé un très bon équilibre entre mes différentes activités. Je me suis vraiment épanoui dans mon travail, dans l’entraînement et le coaching des enfants, et au sein de l’équipe D2. C’est donc tout naturellement que je reste à Roanne, la question de partir ne m’a même pas traversé l’esprit. »

Comment as-tu vécu la saison dernière ?

M.T. : « Sur un plan personnel, j’ai vraiment connu une bonne saison. Je suis content de ma production offensive et de mon jeu défensif. De plus, j’ai été épargné par les blessures donc c’est satisfaisant. Sur un plan collectif, l’équipe a aussi réalisé une saison très positive. Le CHR s’impose vraiment d’année en année comme une équipe difficile à manœuvrer, surtout dans notre chaudron roannais. »

Comment vas-tu te préparer cet été pour arriver en forme à la rentrée ?

M.T. : « Je suis resté à Roanne à la fin de la saison pour continuer de travailler et d’entraîner les jeunes, alors que les années précédentes je rentrais chez moi à Lyon. Le fait de rester ici me permet de me préparer avec les gars, c’est toujours plus stimulant que tout seul de son côté. On s’entraîne tous les matins à la salle de sport, du lundi au vendredi, et on enchaîne avec trois séances par semaine de course à pied les soirs. C’est un programme chargé mais ce sont les efforts estivaux qui payent pendant la saison. »

Le CHR va une année de plus évoluer dans une poule très relevée, penses-tu que l’équipe pourra une nouvelle fois tirer son épingle du jeu ?

M.T. : « Oui, j’en suis certain. Chaque année, nous battons des équipes jouant la montée en D1, et nous avons démontré une très grande solidité à domicile cette saison. En revanche, nous devons progresser sur nos matchs à l’extérieur, et avec des résultats positifs en déplacement, nous jouerons vraiment le haut du tableau. »

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans cette équipe/ce club de Roanne ?

M.T. : « Dès mon arrivée à Roanne, j’ai tout de suite apprécié ce côté familiale présent dans ce club. Mais depuis cette année, en ayant eu l’opportunité d’entraîner les jeunes et de côtoyer leurs parents, ce sentiment de famille a été décuplé. C’est constamment un plaisir de me rendre à la patinoire tous les soirs, de discuter avec tout le monde, de rigoler avec les jeunes. »

As-tu des objectifs personnels pour cette nouvelle saison ? Si oui, lesquels ?

M.T. : « Mon rendement offensif ne fait que progresser depuis que je suis arrivé à Roanne, je m’entraîne donc fort pour que cela continue. Ensuite, notre objectif commun sera bien évidemment de passer un tour de Playoffs, peu importe la manière et l’adversaire. »

Tu es au club depuis quelques années maintenant. Comment trouves-tu l’évolution du CHR depuis ton arrivée ?

M.T. : « Je viens de finir, déjà, ma 4ème saison au CHR ! Je ne dirais pas que c’est le jour et la nuit mais quasiment. La progression du championnat, notamment avec les poules géographiques, pousse le club à évoluer, à se structurer et à s’organiser afin de continuer à être pérenne en D2. Tous ces progrès en interne, couplés avec une attractivité grandissante du hockey sur le bassin roannais, fait du CHR un club incontournable et apprécié dans la région. »

Dis-nous en un peu plus sur toi. Que fais-tu en dehors du hockey ?

M.T. : « En dehors du hockey, je travaille avec Romain Bonnefond, le manager du CHR. Je le décharge sur tout ce qui concerne la communication du club (réseaux sociaux, site Internet, visuels, affichage, etc.) et l’accompagne dans ses différents rendez-vous avec les partenaires. Donc comme vous l’aurez compris, je réponds actuellement à mes propres questions ! (rires). »

Un message pour les supporters ?

M.T. : « Dans l’évolution du CHR, je parlais de l’attractivité naissante du hockey sur le bassin roannais, et cela se traduit par le remplissage de la patinoire les soirs de match. Nous avons réalisé 8 guichets fermés sur 11 matchs à domicile cette saison, c’est incroyable. Et pour cela un grand merci ! J’imagine que vous avez autant hâte que nous les joueurs que la saison reprenne, et je peux vous assurer que l’on travaille dur pour partager avec vous une nouvelle belle année ! GoFoxGo. »


 

Autres articles

CHRD2
CHRD2